LIT Verlag Zum LIT Webshop

 
Markus Arnold
La littérature mauricienne contemporaine
Un espace de création postcolonial entre revendications identitaires et ouvertures interculturelles
Reihe: Frankophone Literaturen und Kulturen außerhalb Europas/ Littératures et cultures francophones hors d'Europe
Bd. 10, 2017, 562 S., 39.90 EUR, 39.90 CHF, br., ISBN 978-3-643-13193-5


Depuis les années 1990, la littérature de l’île Maurice a vu l’émergence de voix innovantes caractérisées par une écriture transgressive, l’investissement de questions identitaires inédites, ainsi qu’une subversion des représentations conventionnelles des ‘tropiques’ et des ‘îles’. Cet ouvrage interroge un large corpus romanesque, d’expression française et anglaise, sur ses différentes inscriptions de la postcolonialité, en s’articulant autour de plusieurs problématiques scripturaires, théoriques et politiques (le champ littéraire, la mémoire, l’hybridité, le genre, l’espace). L’analyse des spécificités dominantes de cet espace de création pluriel permet ainsi de voir comment les romans mauriciens se positionnent et évoluent au sein d’une société multiculturelle complexe et dans un contexte littéraire globalisé. Plus généralement, l’ouvrage repense le paradigme postcolonial à l’aune des enjeux identitaires et topologiques du XXIe siècle.

Markus Arnold est chercheur-enseignant à l’École Supérieure d’Art de La Réunion (ESAR), research fellow à l’Université de Johannesburg (Faculty of Humanities) et chercheur associé à l’Université de La Réunion (LCF EA 4549). Il coordonne actuellement la recherche au sein du laboratoire ‘Arts –Paysages – Insularités’ (A.P.I.) de l’ESAR.





(c) LIT Verlag Berlin-Münster-Wien-Zürich-London - Impressum/Kontakt