LIT Verlag Zum LIT Webshop

 
Baz Lecocq, Amy Niang (ed.)
Identités sahéliennes en temps de crise
Histoires, enjeux et perspectives
Reihe: Afrikanische Studien/African Studies
Bd. 60, 2019, 368 S., 44.90 EUR, 44.90 CHF, br., ISBN 978-3-643-14256-6


Cet ouvrage multidisciplinaire présente une série des réflexions critiques sur les dynamiques identitaires dans un Sahel « en crise ». Si cette dernière constitue un moment de rupture et de renouvellement des règles socioculturelles des sociétés sahéliennes, elle révèle également les aspects structurants et fondateurs de l’identité comme logique de reproduction, instrument politique et enjeu international majeur. Cet ouvrage montre que la pratique de l’identité produit à la fois des temporalités, des contingences, des idéologies, des légitimités et des imaginaires constamment réactualisés à travers le conflit, l’expression esthétique, le mouvement, ainsi que l’invention de nouvelles formes de vie.
 
This multidisciplinary publication presents critical reflections on the dynamics of identity formation in a Sahel “in crisis”: a moment of sudden rupture and change that radically alters the social and cultural structures shaping the present of Sahel societies, but which also reveal them to be political instruments with an international significance. The contributions show how conflict, movement, and aesthetics shape identity practices that produce temporal, contingent and constantly changing ideologies, legitimacies, imaginaries, and new ways of life in the Sahel.
 
Baz Lecocq est Professeur d’histoire africaine à l’Université Humboldt de Berlin, Allemagne.
Amy Niang est Maître de conférence en sciences politiques à l’Université de Witwatersrand, Afrique du Sud.

 
Dans un contexte où le Sahel est devenu un centre d’intérêt majeur de la réflexion sur l’Afrique contemporaine, cet ouvrage est bienvenu. Il rouvre le débat sur les articulations et reformulations des identités sous un angle nouveau. Mieux, en interrogeant les expériences de la crise et les pratiques de l’identité, il propose de nouvelles perspectives dans l’analyse et la théorisation du vécu des Sahéliens.
(Dr. Abdoulaye Sounaye, Leibnitz-Zentrum Moderner Orient)

En mettant des processus de figuration des identités au centre de son attention, ce livre est plus que bienvenu : il comble des lacunes que les études du ‹ sécuritaire › du Sahara-Sahel laissent ouvertes. Les contributions donnent la voix aux Saharo-Sahéliens mêmes qui n’ont été jusqu’alors que les objets d’étude. Ceci fait de ce livre une lecture indispensable, non seulement pour les spécialistes académiques de ces régions, mais aussi pour le public intéressé et – last but not least – pour les décideurs politiques.
(Prof. Dr. Georg Klute, Universität Bayreuth)





(c) LIT Verlag Berlin-Münster-Wien-Zürich-London - Impressum/Kontakt