LIT Verlag Zum LIT Webshop

 
Fabrice Preyat
Le Petit Concile de Bossuet et la christianisation des moeurs et des pratiques littéraires sous Louis XIV
Reihe: Ars Rhetorica
Bd. 17, 2007, 578 S., 39.90 EUR, 39.90 CHF, br., ISBN 978-3-8258-8716-2


Dans les années 1670, le Petit Concile, réuni autour de Bossuet, prend la mesure de la laïcisation de la société qui accompagne la consolidation de l'État moderne. Ses théoriciens comprennent que l'évangélisation de la France ne s'accomplira qu'au prix de la conversion de tout un appareil idéologique d'État. Ils s'immiscent dans l'organisation des académies royales et assignent à la littérature la mission de façonner l'opinion publique naissante. Les genres littéraires, tels le conte de fées, la pastorale ou la tragédie, représentent autant de vecteurs du message apologétique. Les représentations de l'écrivain se trouvent bouleversées par cette radicalisation des interventions cléricales dans la république des lettres. Les carrières d'auteurs de premier plan (La Bruyère, Perrault, Racine, etc.) connaissent dès lors des revirements qui affectent non seulement leurs choix thématiques mais aussi esthétiques. En évoquant la réforme d'une société placée sous le signe du salut, l'auteur ressuscite les tensions qui favorisèrent la construction d'une histoire littéraire nationale, nationaliste et orthodoxe.





(c) LIT Verlag Berlin-Münster-Wien-Zürich-London - Impressum/Kontakt